L’avenir de la Socapalm est étroitement lié au développement durable et intégré des populations.

D’ailleurs, la société ne s’y trompe pas. Elle associe un grand nombre de jeunes entrepreneurs à ses activités dans les plantations, et travaille en étroite collaboration avec eux tout au long du processus de production.

Depuis sa privatisation, la Socapalm a conduit une politique d’investissements axée sur le développement économique de ces régions reculées, mais aussi sur la création d’infrastructures communautaires destinées aux populations. Elle favorise l’accessibilité des populations aux soins de santé, à l’éducation, à l’eau et aux voies d’accès vers les villages environnants et les axes nationaux.